Connaissez-vous le Phorusrhacids, ou L’oiseau de terreur !

Au cours des dernières années, les scientifiques ont tenté d’utiliser les outils d’édition de gènes pour ressusciter des espèces éteintes dont le bouquetin des Pyrénées, le tigre de Tasmanie, le pigeon voyageur et même les mammouths laineux ! Nous ferions mieux d’espérer qu’ils ne reçoivent pas toujours la main sur tout pour l’ADN des oiseaux de terreurs !


 

Plus formellement connu sous le nom de Phorusrhacids, ceux-ci étaient un groupe d’oiseaux incapables de voler jusqu’à 3m de hauteur, leurs vitesses pourraient atteindre 50 km / h, et pourraient avaler d’une portée un chien de taille moyenne

Leur hauteur et leur longs cous aurait donné une longue portée et les a aidés à repérer leurs proies à distance, tandis que leurs longues jambes puissantes leurs fournies une grande vitesse d’accélération

Leurs becs terrifiant d’oiseaux incurvés vers le bas, leur permettant de déchirer la chair un peu comme les oiseaux de proie modernes comme les aigles


La plupart des fossiles de Phorusrhacid ont été trouvés en Amérique du Sud, où ils ont vécu il y a entre environ 60 et 2 millions d’années, et certains fossiles ont également été trouvés en Amérique du Nord. Il était une fois affirmé qu’ils ont survécu jusqu’à il y a environs 10 000 ans, sur la base de leurs découvertes en Floride, mais il est avéré que ces fossiles étaient beaucoup plus âgés que la première pensée

Leurs plus proches parents vivants sont censés être la seriemas d’Amérique du Sud, ils ne poussent qu’à environ 80 cm de hauteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.