Les scientifiques avertissent que la terre et en route vers une autre extinction de masse !

Cinq fois dans l’histoire de la terre, des événements d’extinction de masse ont anéanti la grande majorité de la vie, maintenant cela semble se produire à nouveau


Une étude publiée dans la revue Science a constaté que les espèces animales et végétales sont maintenant en voie d’extinction au moins 1000 fois plus vite qu’ils ne le faisaient avant l’arrivée de l’humanité, et cela signifie que les espèces disparaissent 10 fois plus rapidement que les biologistes croyaient avant cette étude

«Nous sommes sur le point d’assister à une sixième extinction” à déclaré Mr Stuart Pimm, un écologiste de la conservation de l’Université Duke et auteur principal de l’étude, et il avait ajouté « Que nous l’évitons ou non ! Cela dépendra de nos actions »

L’étude a révélé que pour chaque million d’espèces, entre 100 et 1 000 espèces sont en voie de disparition, principalement en raison de la destruction de l’habitat causée par l’homme et le changement climatique, et selon lui et son équipe, le taux de mortalité causé par les humains était d’environ 0,1 espèces perdues par million par année, et cette étude fait suite à de nombreux rapports récents qui documentent la perte rapide de groupes entiers de plantes et d’animaux

L’année dernière, une étude du gouvernement américain a révélé que les amphibiens dans les États-Unis sont en train de mourir si vite qu’ils pourraient disparaître de la moitié de leurs habitats dans les deux prochaines décennies. Le réchauffement des océans et l’acidification signifient que les récifs coralliens peuvent faire face à l’extinction dans le siècle, et en 2006, une étude a conclu que les poissons d’eau de mer seront entièrement disparu d’ici 2048

L’idée que le monde naturel que nous connaissons peut disparaître rapidement et au cœur des études récentes qui documentent le déclin rapide des espèces. La concentration de dioxyde de carbone dans l’atmosphère est le plus élevé depuis au moins 800 000 années, et l’océan qui absorbe de grandes quantités de ce gaz, une acidification à un rythme alarmant

Selon les recherches, si l’activité humaine continue dans les entreprises de manière habituelle, les océans seront 150 % plus acides qu’ils ne l’étaient en 1800, et les écosystèmes qui composent la base de la chaîne alimentaire marine vont se planter

Mais les émissions de dioxyde de carbone ne sont pas la seule intervention humaine qui conduit à la sixième extinction apparente, en effet, le transport sans précédent des organismes entre les continents mettent en place des champignons non indigènes, des maladies et des espèces envahissantes à tous les coins du globe

La perte d’habitat, identifié par l’étude de Pimm et la raison d’extinction des espèces n ° 1, et va s’accélérer quand le climat se réchauffe et les zones hospitalières deviennent inhospitalières pour leurs habitants spécifiques, et que le développement continue de diviser les habitats précédemment entiers comme les forêts et les plaines

Il faut noter que la capacité humaine unique pour changer le monde est également celle de le détruire et que la capacité destructrice est probablement impossible de distinguer les qualités qui ont fait que la vie humaine est commencée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.