L’influence de La gueule de bois sur le comportement des individus !

Si vous avez déjà bu d’alcool, il y a de bonnes chances que vous ayez eu une gueule de bois, comme un résultat largement expérimenté de la consommation d’alcool, la gueule de bois a une large variété d’effets négatifs familiers, et les vomissements, la fatigue, les maux de tête et l’augmentation de la tension artérielle sont des réactions physiques courantes. Les symptômes psychologiques peuvent également inclure l’irritabilité, l’anxiété et la dépression

Un manque de recherche signifie que la gueule de bois reste un mystère scientifique, alors que l’intoxication aiguë a fait l’objet de dizaines de milliers de documents de recherche, seule une poignée a déjà étudié ses séquelles

Les gueules de bois sont souvent considérés à tort comme causées uniquement par la déshydratation. Cependant, les symptômes physiques sont causés par plusieurs facteurs, y compris la déshydratation et le déséquilibre électrolytique (la soif par exemple), l’inflammation de l’estomac et des intestins (nausées et vomissements), la perturbation du sommeil et le métabolisme de l’alcool (la transpiration)

La cause des conséquences psychologiques est moins connue, mais il est probable que les effets cognitifs et d’humeur impliquent des changements dans la fonction des neurotransmetteurs dans le cerveau

La gueule de bois a clairement un impact négatif sur la santé, pourtant, ils sont souvent ignorés dans les messages de santé publique sur l’utilisation de l’alcool

La gueule de bois offre également un coût économique important – et c’est un coût difficile à quantifier, les différents gouvernements estiment que la gueule de bois (et d’autres maladies liées à l’alcool) coûtent beaucoup à l’économie dans les jours ouvrés de l’absentéisme chaque année

Mais qu’en est-il des personnes qui se présentent au travail après une soirée chargée de boisson?

Un récent sondage a révélé que, lors d’une journée de travail donnée, environ 200 000 travailleurs français se retrouvaient à la gueule de bois. Quelle est leur productivité ou leur professionnalisme, alors que leurs corps sont occupés à traiter l’impact physique du vin ou de la bière qu’ils ont consommés la nuit précédente?

Les gueules de bois ont également été liées à l’augmentation des conflits au travail, à la réduction de l’achèvement du travail et à l’inefficacité. Une enquête récente a révélé que 83% des employés ont estimé que la gueule de bois faisait une différence dans leur travail. Parmi 22% ont admis avoir commis des erreurs en raison de la gueule de bois et un tiers a admis qu’ils dérivent et ne sont pas à leur rythme habituel

L’intoxication alcoolique elle-même altère les principaux éléments de la fonction cérébrale et affecte nos capacités à évaluer les risques et à prendre des décisions. Cela réduit aussi les niveaux d’attention et de la mémoire, et on ne comprend pas complètement comment ces effets pourraient se poursuivre pendant le processus de récupération

La difficulté :

Mesurer une gueule de bois et ses effets sur la performance du travail n’est pas facile, les enquêtes reposent souvent sur l’évaluation personnelle des symptômes de la gueule de bois et sur l’opinion de leur performance professionnelle

L’effet de la gueule de bois causée par l’alcool sur la fonction du cerveau :

Un examen de recherche a révélé que sur 13 études examinant l’effet d’alcool sur la fonction du cerveau, seulement cinq ont eu un effet néfaste sur la gueule de bois. Ils ont constaté une altération du rappel, de la mémoire à long terme, de l’orientation et de la gestion. Mais le faible nombre d’études qui ont montré les effets nocifs de la gueule de bois peut être juste à la baisse des méthodes de recherche

Trouver des sujets peut être délicat :

La dernière chose que quelqu’un souffrant d’une gueule de bois pourrait vouloir est de passer par une série de tests compliqués. Ces études impliquent que les participants reçoivent une quantité contrôlée d’alcool dans un milieu de laboratoire pour induire une gueule de bois, ou on peut leur demander de s’engager dans une soirée normale avant d’arriver au laboratoire le lendemain matin. Ils sont ensuite invités à effectuer une gamme de tâches informatiques conçues pour détecter les niveaux de cognition, mais jusqu’à présent, les scientifiques n’ont pas encore été en mesure d’explorer pleinement les effets de l’alcool sur le traitement cognitif dans la phase de gueule de bois

L’influence de la gueule de bois sur le comportement des conducteurs :

La plupart des conducteurs jugeront qu’ils sont sûrs de conduire après une période de consommation en estimant quand il n’y a pas d’alcool dans leurs corps, c’est aussi le point où la gueule de bois est définie par la plupart des experts comme le point où la concentration d’alcool dans le sang d’un individu est nulle ( lorsque le taux d’alcool s’est annulé dans la circulation sanguine)

Les automobilistes ont indiqué que leur qualité de conduite est plus pauvre et moins sécurisée lorsqu’ils étaient dégoutés, cela n’empêche pas que dans les tests utilisant des simulateurs de conduite, ils ont dévié plus et ont augmenté leurs attentions vers les lacunes lors de la gueule de bois, mais avec une seule étude examinant l’impact de la gueule de bois sur la conduite, il est essentiel de poursuivre les recherches

Important :

Ce que nous savons suggère que la gueule de bois affecte notre capacité à mener des activités quotidiennes et que nous devrions avoir une certaine compréhension de l’impact de la gueule de bois sur nos vies. Une gueule de bois au travail peut devenir tellement défendue que de d’arriver bourré au bureau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *