Votre vie sexuelle pourrait avoir un impacte négatif sur votre vie sportive ?

Votre vie sexuelle pourrait-elle diminué vos capacités physiques ?

Peut-on avoir des rapports sexuels avant une séance d’entraînement ou une course intense sans que cela n’affecte notre performance athlétique?

Eh bien, tout dépend de qui vous demandez cela !

Il existe plusieurs théories sur l’impact que le sexe a sur l’exercice sportif et, même si une étude réalisée récemment a conclu que l’exercice chronique et acharné peut abaisser la libido d’un gars, on ne connaît pas autant l’impact que le sexe peut avoir un impact sur vos exercices et votre performance athlétique

Donc, la vraie question est de savoir si passer ou non un temps dans les nuages conduit à un entraînement difficile le lendemain?

Probablement pas

D’où vient cette idée?

Une grande partie de ce qui a été écrit sur l’impact que le sexe a sur l’exercice est anecdotique et enracinée dans les mythes passés de différentes traditions

Prenez la boxe, par exemple, La médaillée olympique et la championne UFC ”Ronda Rousey” a déclaré qu’elle pratiquer autant de sexe que possible la nuit avant un grand combat, d’autre part, ”Mohammad Ali” était connu pour dire non au sexe avant d’aller sur un ring

Les deux sont des athlètes de classe mondiale avec des records gagnants, alors,

Qui a raison?

Cela semble être la question brûlante de cet article

Que ce soit la conviction que le sexe va épuiser des niveaux précieux de testostérone, distraire un athlète de se concentrer sur un sport donné ou tout simplement évacuer l’énergie nécessaire à une personne pour passer à une séance d’entraînement intense, l’idée que le sexe a un impact négatif sur la performance de l’exercice a été toujours dans les grands débats sportifs des centaines – voire des milliers – d’années auparavant

Je suppose que s’il y a quelque chose comme un vieil conte de femmes sur ce sujet, qui a laisser croire que la notion que le fait de faire l’amour la nuit avant une performance athlétique affaiblira l’athlète

Cela remonte à Aristote, qui a estimé que l’orgasme vole la vitalité et a averti les athlètes contre avoir eu des rapports sexuels avant un événement qui demande des efforts physiques, et peut-être même avant une séance d’entraînement

Les avantages et les inconvénients du sexe avant les séances d’entraînement

Malgré ces croyances profondément enracinées, très peu d’études scientifiques (en particulier à grande échelle) ont examiné comment le sexe peut améliorer ou nuire à la performance athlétique. Nous avons donc laissé les experts peser dans leur réflexion sur l’activité sexuelle dans les jours (et heures) menant à un entraînement ou un événement sportif

Un certain nombre de résultats indiquent qu’il peut effectivement améliorer les performances – à la fois physiquement et psychologiquement, donc le Sexe la nuit qui précède un rendez-vous sportif peut produire des effets comme l’augmentation de l’androgène (en particulier la testostérone et la DHEA), qui réduit la libération de la substance P (ce qui réduit la réponse à la douleur), augmentant ainsi la récupération musculaire et favorisant un sentiment de bien-être et une réduction du stress qui peut améliorer la performance

Diminution de la force

Si l’activité sexuelle se produit moins de deux heures avant l’événement, un impact négatif a été observé, par des physiologistes de l’exercice

Une mesure faite par un test de poignet le matin après une activité sexuelle à laisser une préoccupation possible, et des questions sur l’effet négatif de l’activité sexuelle sur la force musculaire et la performance individuel des athlètes

L’abstinence réduit la testostérone

Certains boxeurs professionnels continuent à pratiquer un régime de six semaines d’abstinence avant un combat, ce qui ajoute un plus à leurs prouesses physiques, cependant, la recherche a montré, que l’abstinence à long terme diminue réellement les niveaux de testostérone et inhibe la masse musculaire

Incohérence dans la formation

Il est plus important que les athlètes maintiennent leur activité sexuelle habituelle / normale autour de leur concurrence pour ne pas affecter leur bien-être émotionnel et, par conséquent, la performance individuel physique, en effet, la cohérence de la routine normale est importante en matière d’activité sexuelle et de performance sportive

Le sexe est également un entraînement !

À quoi cela se résume-t-il ?

    C’est l’activité particulière ou l’entraînement qu’une personne ou l’individu fait et, plus important encore, cet avis est déclaré par des spécialistes de thérapie sexuelle moderne

Suggestion

  • Essayez-le dans les deux sens (sexe avant l’entraînement et abstention au préalable) et voyez comment vous vous sentez et faites de l’entraînement ou du sport par la suite.
  • Si vous donnez beaucoup d’énergie pendant l’activité sexuelle, assurez-vous de recharger et de bien récupérer après
  • Le sexe est bon pour vous et peut vous aider à vous entrainez et à rester en forme

Qu’est-ce que tu penses?

Le sexe a-t-il eu des répercussions sur vos séances d’entraînement ?

Est-ce que vous remarquez une différence si vous libérez de l’énergie accumulée avant de vous diriger vers la salle de gym, ou vous trouvez-vous plus difficile si vous vous abstenez d’une petite action sexuel avec votre conjoint?

Veuillez partagez vos idées, questions et histoires dans les commentaires ci-dessous…merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *